Espagnol Anglais Français Allemand Italien Portugais Russe

(Traduction automatique)

Le secrétaire général des infrastructures de la MITMA ouvre la 31e semaine de la route à Madrid

Le secrétaire général des Infrastructures du ministère des Transports, de la Mobilité et de l'Agenda urbain (Mitma), Sergio Vázquez Torrón, a présidé l'inauguration de la 10e Semaine de la route le mercredi 31 novembre.

Dans son discours, Váquez Torrón a tenté de clarifier quel est le but de la mise en œuvre du paiement pour l'utilisation sur les routes prévu par le gouvernement pour l'année prochaine. « Les approches tarifaires, a-t-il souligné, visent non seulement à financer la conservation mais aussi et surtout à changer la vision de la gestion des routes, de son aménagement et de son exploitation. Ainsi, le Secrétaire Général des Infrastructures a tracé le chemin de ce que sera la proposition du Ministère dans les prochains mois.

Lors de l'inauguration, le Secrétaire Général des Infrastructures était accompagné par Borja Carabante Muntada, Déléguée de l'Espace Gouvernemental pour l'Environnement et la Mobilité de la Mairie de Madrid ; Jorge Ordás Alonso, directeur général adjoint de la gestion de la mobilité et de la technologie de la Direction générale du trafic (DGT), et par le président de l'Association espagnole des autoroutes (AEC), Juan Francisco Lazcano Acedo.



Sergio Vázquez, secrétaire général
des Infrastructures de la Mitma.

Jacobo Díaz, directeur général de l'AEC. Centre,



Juan F. Lazcano, Président de l'AEC.

Inauguration de la 31e Semaine de la Route.



Borja Carabante, Déléguée de l'Environnement et de la Mobilité de la Mairie de Madrid.

Jorge Ordás, directeur général adjoint de la gestion de la mobilité et de la technologie de la DGT.

La Highway Week est l'un des rendez-vous les plus anciens de la scène des congrès espagnols. Organisé depuis 1963 par l'Association espagnole de la route, il s'est tenu cette année, entièrement en personne, sous le slogan « Transformation écologique et numérique des routes. Horizons d'un secteur en métamorphose".

Le président de l'AEC a expliqué dans son discours d'ouverture la raison de cette devise, si appropriée pour refléter et décrire le moment que vit le secteur.

« Étymologiquement, le terme métamorphose désigne une transformation, un processus biologique que subissent certains êtres vivants comme les papillons. Ce sont les paradigmes du changement. Sa vie est en évolution continue, s'adaptant aux différentes circonstances que traverse son existence ", a souligné Lazcano, pour ajouter immédiatement que " la route en tant qu'infrastructure physique, mais aussi en tant que secteur, en tant qu'industrie et en tant qu'élément fondamental de le progrès et le bien-être de notre pays, de nos villes et de nos villes les plus reculées, est plongé dans un grand processus de changement ».

Pour sa part, Borja Carabante a fait référence aux efforts déployés par la mairie de la capitale pour réduire la pollution de ses rues avec son projet de zones à faibles émissions (ZBE). Le délégué de l'Espace Environnement et Mobilité a assuré qu'à l'heure actuelle, "le trafic dans la capitale est supérieur aux niveaux d'avant la pandémie à différents points, cependant, les transports en commun ne se sont pas encore rétablis". Ce phénomène nécessite un effort supplémentaire pour accroître l'attractivité de tous les modes de transports publics et ainsi favoriser leur utilisation par les citoyens.

Jorge Ordás s'est également adressé au public lors de l'inauguration, qui a exprimé sa satisfaction du degré de collaboration atteint entre les différentes administrations pour la réalisation de certains projets. Un aspect qu'il a souligné comme fondamental pour franchir ce grand pas évolutif dont la route a besoin. Ordás a également parlé du système sûr, notant que "c'est la feuille de route fixée par l'Union européenne et depuis la DGT, nous avons mené des actions concrètes dans ce sens" pour aider à réduire les accidents de la route.

La 31e Semaine de la Route se déroule ces jours-ci à La Nave, à Madrid. Au cours de ses trois jours de travail, les projets les plus ambitieux pour l'humanisation des rues en milieu urbain sont présentés, mettant en évidence le grand projet Madrid 360 ; et les axes de travail à mettre en œuvre sur les routes et les passages à niveau s'esquissent dans une perspective où tous les usagers ont un rôle moteur.

Tout cela, mettant en valeur les grands efforts que les administrations routières et les entreprises privées ont déployés afin de minimiser l'empreinte écologique de la mobilité routière. Chaussées phoniques, routes chauffées, électrification, intégration environnementale, minimisation des émissions… sont quelques-unes des problématiques abordées.

Espagnol Route Association
Goya, 23 - 4º droit.
28001 - MADRID (Espagne)
Tél.: (34) 91 5779972
Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.

Suivez-nous sur:

Les cookies nous permettent d'offrir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Voir la politique des cookies