espagnol anglais français allemand italien Portugais Russe

(Traduction automatique)

La norme proposée au point par le Comité des obstacles sécuritaires pour les Bikers rapport est approuvé comme UNE

Il conclut la première phase des travaux du Comité espagnol d'experts sur les barrières de sécurité pour les motos

La norme proposée au point par le Comité a approuvé comme rapport UNE

Le rapport, approuvé ce matin par le Comité AENOR AEN / CTN135, définit les méthodes pour évaluer le comportement des systèmes de protection des automobilistes dans les barrières de sécurité et des parapets

Après une période de six mois allégations, le papier définitivement acquérir le caractère de Norma

Madrid, Décembre 10 2002.- Après près de dix mois de travail ininterrompu, le Comité d'experts sur les obstacles sécuritaires pour les motos d'aujourd'hui a été récompensé pour ses efforts: Le "Equipement pour la signalisation routière" Comité AEN / CTN135 de l'Association espagnole normalisation et Certification (AENOR), a approuvé ce matin, avec la catégorie de "Rapport UNE", la proposition élaborée pendant ce temps par ce groupe de travail, le premier créé dans notre pays dans le but d'améliorer la sécurité circulation des deux-roues.

Dans les quinze jours et au cours des six prochains mois, une période affirme que le contenu du rapport, de sorte que toutes les institutions ou les particuliers peuvent présenter leurs commentaires et leurs contributions à ce ouvrira. Fin de cette période, le rapport UNE et «évaluation du comportement des systèmes de protection pour les motocyclistes sur les barrières de sécurité et parapets" être approuvé comme UNE.

De ce point, le Comité d'experts commence la deuxième phase de ses travaux, qui aura également lieu entre Janvier et Juin 2003, qui mène les essais de choc pour reproduire des blessures à grande échelle subis par un automobiliste entrer en collision avec une barrière de sécurité ou garde-corps après un accident.

Le but de ces essais, sur lequel il y a déjà une certaine expérience dans d'autres pays (France, par exemple), est de déterminer les niveaux minimaux de confinement doit soumettre le dispositif pour protéger la barrière de sécurité pour veiller à ce que le choc d'un automobiliste contre eux ne se traduiront pas dans tous les cas, des blessures graves, ce qui reflète toujours la pire situation qui pourrait survenir dans la réalité.

Ses résultats alimenteront le rapport UNE et seront couverts, comme sur le dos standard, une norme dont la production a participé la Direction générale des routes du ministère des Travaux publics, le Département de la circulation du ministère de l'Intérieur et les directions générales de routes des communautés autonomes et les conseils provinciaux, et dont il peut être également mentionnée dans les spécifications techniques de toute administration avec une expertise dans la gestion des routes.

Le rapport UNE "d'évaluation du comportement des systèmes de protection pour les motocyclistes sur les barrières de sécurité et parapets" est divisé en deux parties. Dans la première, les conditions générales dans lesquelles les essais doivent être développés sont définis, les caractéristiques des "mannequins" (mannequins qui reproduisent l'anatomie humaine) pour être utilisé dans les mêmes et les indicateurs de risque de blessure pour la tête, le cou ou la poitrine (les parties du corps qui sont les plus touchés quand un automobiliste entre en collision avec une barrière de sécurité).

La deuxième partie décrit d'une part, les particularités des rejets à effectuer dans les tests: trajectoires, vitesses, angles, points d'impact et la position des mannequins au moment de la collision; et d'autre part, les niveaux de protection des dispositifs de protection pour le placement dans les barrières de sécurité ou les glissières de sécurité qui doivent être considérés comme appropriés.

Le Comité d'experts espagnols sur les obstacles sécuritaires pour Motorcycles a été créé le 20 Février et, sous la présidence de l'Association Route espagnole (AEC), il est composé de représentants des autorités avec les routes de compétence (Autoroutes de Ministère des Travaux publics, routes DG des communautés autonomes et les conseils provinciaux, DGT), les fabricants de barrières et barrières de protection, les laboratoires d'essais, de la biomécanique, la médecine et les utilisateurs.

Espagnol Route Association
Goya, 23 - 4º droit.
28001 - MADRID (Espagne)
Tél.: (34) 91 5779972
Courrier électronique: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs. Vous devez activer Javascript pour la voir.

Suivez-nous sur:

Les cookies nous permettent d'offrir nos services. En utilisant nos services, vous acceptez notre utilisation des cookies. Voir la politique des cookies